Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De la première " conversation a coeur ouvert "

Publié le par ALCOOL ASSISTANCE

De la première coversation à coeur ouvert jaillit souvent le désir confus, mal exprimé de rencontrer des hommes, des femmes qui ont vécu le même problème, les mêmes misères et qui s'en sont sortis.

Et même si le malade ne croit pas encore qu'il pourra lui-même se libérer, se " guérir ", il voudra peut-être affronteer les autres, connaitre afin de vérifier.

Or il y a un certain nombre de chances pour que, après l'audition de quelques témoignages, exprimés en toute simplicité et avec une grande sincérité, il se dise " pourquoi pas moi? je ne suis pas plus bête que ce gars là ..." et veuille à szon tour expérimenter l'abstinence.... ( Pour les mêmes raisons qui lui font souvent expérimenter l'intempérance )

Il est donc indispensable de savoir vers qui orienter le malade.

S'il existe déjà un groupe d'abstinents ( à quelque mouvement q'uils appartiennent ) et plus particulièrement une section dans votre quartier, votre commune, ou votre circonscription, n'hésitez pas ! prenez contact d'urgence avec le responsable local, remettez vous en à lui pour la suite tout en lui apportant votre collaboration dans la mesure de vos possibilités.

S'il n'existe pas de groupe d'abstinents n'abandonnez pas pour autant votre protégé, orientez le vers un médecin ou un service spécialisé qui pourront vous être indiqués par un service social ou le comité départemental de défencse contre l'alcoolisme.

Commenter cet article